Data Governance : principe, utilité et outils

La data governance ou gouvernance des données en français correspond à toutes les organisations et formalités mises en place dans l’entreprise pour superviser la collecte et l’utilisation des données. Dans le monde des affaires hautement concurrentielles et en évolution rapide d’aujourd’hui, la gouvernance des données est essentielle. Les organisations peuvent en ce moment collecter de grandes quantités de données externes et internes, mais elles ont besoin de discipline pour accroître la valeur des données, diminuer les coûts et gérer les risques.

La gouvernance des données : qu’est-ce que c’est ?

La gouvernance des données est un ensemble de règles, de fonctions et de procédures mises en place au sein d’une entreprise garantissant l’utilisation efficace des informations que les entreprises utilisent pour parvenir à leurs fins. Elle détermine les responsabilités et les processus pour assurer la sécurité et la qualité des données dans une organisation. Elle définit également qui peut effectuer quelles opérations, pour quelles données, dans quelle situation et selon quelles techniques. Vous pouvez voir ce site pour en savoir plus sur la gouvernance des données.

Une stratégie claire de data governance est essentielle pour toute entreprise de Big Data et explique comment l’entreprise peut bénéficier de processus et de responsabilités cohérentes et partagées. Les mécanismes opérationnels déterminent quelles données sont censées être contrôlées avec soin dans la stratégie de gouvernance des données et quels avantages peuvent être attendus. Cette stratégie soutient sa structure de data governance.

 Ce que n’est pas la gouvernance des données

La gouvernance des données est quelquefois confondue avec d’autres concepts et mots assez similaires, y compris la gestion des données et la gestion des données de base (MDM). La gestion des données gère tous les besoins en données de votre entreprise. La gouvernance des données est un élément clé de la gestion des données qui assemble les autres disciplines : la qualité, la sécurité, la gestion (MDM), les opérations de base de données, etc.

La gestion des données de base (MDM) se focalise sur l’identification des acteurs principaux de votre entreprise et améliore ainsi la qualité de vos données. Cela permet de garantir les autorités importantes, telles que les fournisseurs, les clients, les prestataires de services, etc. Étant donné que ces entités sont partagées dans toute l’organisation, le but de la gestion des données de base est de regrouper les vues partielles d’une entité dans une vue d’ensemble. Ce domaine va au-delà de la gouvernance des données.

Néanmoins, sans administration appropriée, il ne peut y avoir aucune gouvernance de données de base. Par exemple, un plan de gouvernance des données détermine les modèles de données les plus importants, les politiques de préservation, ainsi que les responsabilités et le rôle de l’enregistrement, l’agrégation et l’accès aux données.

Les avantages clés de la gouvernance des données

 Une stratégie de data governance efficace offre un certain nombre d’avantages à l’entreprise, en particulier : compréhension commune des données. La data governance fournit une image cohérente des données et des concepts communs et offre la flexibilité nécessaire aux unités commerciales. Bonne qualité des données : elle élabore un plan pour garantir l’intégrité, l’exactitude et la cohérence des données. Carte de données : elle fournit une fonctionnalité élevée pour comprendre l’emplacement de toutes les données liées aux principaux acteurs, ce qui est une partie importante de l’ajout des données. De même que le GPS peut représenter le terrain et guider les usagers, la gouvernance des données facilite l’utilisation des éléments de données et les relie aux résultats commerciaux. Concordance à tous les niveaux : elle fournit une plate-forme pour répondre aux exigences légales comme le RGPD ou la portabilité de l’assurance maladie (HIPAA) et d’autres exigences de l’industrie comme PCI DSS. Bonne gestion des données : la data governance donne à ce monde de données hautement automatisé d’une dimension humaine. Elle définit des codes d’éthique et des pratiques de gestion des données pour répondre aux demandes et aux préoccupations dans tous les secteurs : entre la technologie et les données bien entendu, mais également la conformité, la sécurité et d’autres questions juridiques.

Outils de gouvernance des données

Pour adopter la meilleure approche de gouvernance de votre entreprise, choisissez des outils open source évolutif qui s’intègrent vite dans votre environnement.

En outre, la plate-forme basée sur le cloud offre une connectivité haut débit avec des fonctionnalités vigoureuses, simples à utiliser. Les solutions cloud vous permettent également d’éviter les coûts supplémentaires liés aux serveurs locaux. Si vous évaluez les outils de gouvernance des données, tenez compte de ceux qui offrent les avantages commerciaux identifiés dans votre méthode de gouvernance.

Ces outils sont censés vous aider à recueillir et comprendre les données à l’aide d’outils et de ressources d’enquête, de comparaison et de profilage. Par exemple, des outils avancés reconnaissent automatiquement les informations personnelles, comme un numéro d’inscription au répertoire, dans un nouvel enregistrement et déclenchent une alerte. Gérez vos données avec des processus ELT et ETL fondés sur les métadonnées et des applications d’ajout de données pour suivre les lignes de données avec un historique des données continues. Documentez les données pour que vous puissiez ajouter des métadonnées, ce qui améliore l’accès, la recherche, les liens et la pertinence. Responsabilisez ceux qui connaissent parfaitement les données leur permettant de participer aux activités de gestion des données à l’aide d’outils en libre-service.

SAS, SARL, SCI, quels sont les différents statuts de l’entreprise et leurs grandes nuances ?
Quel est le cadre légal actuel de l’auto-entrepreneur ?