Comment financer son projet d’innovation ?

Financer son projet d'innovation

La mise en place d’un projet d’innovation n’est pas toujours une chose aisée. Avec la pluralité des étapes à suivre, il faut que l’entreprise trouve les ressources nécessaires afin de réaliser son projet. Dans chaque phase, un financement est indispensable et il contribuera à la réalisation des objectifs fixés par l’entreprise.

La nécessité d’un projet sérieux présentant des résultats exploitables à long terme

Chaque entrepreneur ou dirigeant d’entreprise souhaitant obtenir des fonds pour la concrétisation de son projet d’innovation doit au préalable procéder à une analyse. Il ne suffit pas de s’engager sur un coup de tête. Une étude étant toujours primordiale pour que le projet soit réussi et que le financement soit accepté. Toutes les étapes à franchir doivent déjà être fixées en amont. L’obtention de ressources pour un projet n’est pas systématique, et les sponsors n’accorderont pas de crédits à des projets qui manquent de sérieux.

Cependant, il est crucial que le projet soit réalisable, c’est-à-dire qu’il doit apporter une véritable innovation. Les partenaires doivent être connus à l’avance, sans oublier les cibles. Il faudrait aussi évaluer les problèmes qui pourront surgir pour pouvoir trouver des solutions. Ensuite, il est indispensable de connaitre à quelle phase se trouve le projet parce que la valeur du financement dépendra de son avancée. Tout dépendra alors du stade d’avancement (en étude de faisabilité, en exécution…). Ce qu’il faut noter c’est que peu importe la phase où se situe le projet, il doit avoir eu au moins des résultats positifs qui pourront être exploités à moyen ou à long terme. Il serait donc préférable de demander un conseil en innovation.

Choisir le bon prestataire et le financement correspondant à la phase du projet 

Avoir une idée de l’avancement et du stade dans lequel se trouve le projet se révèle très important. Pour un projet sérieux, le choix d’un financement ne doit pas se jouer sur un coup de dé. Il est impératif de candidater à un investissement en accord avec les programmes de l’entreprise. Si vous ne souhaitez pas recourir à un prêt auprès de la banque pour le financement de l’innovation, il est totalement faisable de faire appel à un prestataire. Pour se faire, il est recommandé de bien déterminer ce dernier. Il aura pour rôle de chercher les subventions qui concordent avec la nature de votre projet.

Il se peut que le choix d’un bon professionnel soit plus complexe. Mais avant toute décision, analysez les capacités de votre futur prestataire. Il doit être apte à repérer les ressources pécuniaires qui correspondent à votre projet. Il faut également qu’il ait beaucoup de compétences et qu’il soit un expert dans ce domaine. Vous pouvez pareillement rechercher si les anciens financements ont porté leurs fruits. L’exemple de dynergie peut être pris en compte. Il a la possibilité de faire des appels à projets, et travaille avec des experts qui peuvent vous accompagner dans vos projets d’innovation.

Après le choix du prestataire, place aux demandes d’aides

Le choix d’un prestataire n’est que le début. Une fois que vous aurez sélectionné le vôtre, il se chargera de chercher des aides afin de subventionner le projet. En effet, il appartiendra au prestataire de dresser avec votre entreprise tous les documents nécessaires pour la demande de financement. Sa mission est de contacter les organismes qui pourront apporter leurs contributions au projet de l’entreprise.

L’avantage avec le prestataire c’est que, même si la nature du projet entraine quelques complications dans la recherche de fonds, vous pouvez toujours être sûr qu’il fera tout son possible pour obtenir la somme sollicitée. De plus, ses expériences, sa relation et sa notoriété envers les différents organismes contribueront à faciliter les négociations et à obtenir les ressources nécessaires.

 

Quel est le cadre légal actuel de l’auto-entrepreneur ?
Contacter un expert comptable à Bordeaux directement en ligne