Comment devenir indispensable au travail ?

Dans un monde qui peine à se relever de la crise économique et qui oblige les entreprises à prendre des mesures radicales, Seth Godin nous explique comment devenir indispensable au travail. La problématique est la suivante : comment réussir, dans l’incertitude actuelle, à ne pas se transformer aux yeux de notre boss en ressource peu chère et facilement remplaçable ?

La réponse est, en apparence, simple : il faut produire de l’unique, de l’art, en utilisant son génie, son talent créateur. Ce qui n’est pas si simple puisque l’école, les médias, l’Etat nous ont toujours appris à suivre à la lettre les instructions, en nous récompensant et nous encourageant à rentrer dans des moules. Nous restreignons donc, voire abandonnons, notre génie pour une apparente stabilité. Ceci satisfait la partie reptilienne de notre cerveau, celle qui résiste au changement, qui se complaît dans les habitudes et qui adore les chemins tout tracés.

Paradoxalement, les jobs les plus intéressants et enrichissants sont ceux où on ne vous dictera pas ce que vous devez faire. C’est donc une opportunité pour chacun d’entre nous, de faire la différence, d’amener de l’humanité, de l’émotion dans notre travail et d’établir des connexions fortes avec nos clients, nos collègues, notre entourage etc. La meilleure façon de satisfaire ces personnes est de prendre le risque de bousculer les idées reçues, les principes bien établis avec vos initiatives, vos innovations et votre touche personnelle.

En effet, Seth Godin définit l’art comme tout ce qui est créatif, passionné et personnel. Il touche le récepteur et pas seulement l’émetteur. C’est un cadeau qui n’attend rien en retour, dénué d’égoïsme et de calcul. Avec de l’entraînement, après de premiers échecs, cet art finira par payer et vous distinguera de la “masse”.

L’auteur ne livre pas de solutions toutes faites au lecteur, ce qui peut être frustrant. Néanmoins, s’il existait un manuel avec des étapes, tout le monde serait à même de les suivre. Notre caractère indispensable disparaîtrait alors. De plus, la notion d’art inclut le besoin de produire quelque chose d’unique et de personnel. Conclusion : THERE IS NO MAP SO JUST DO IT!

Top 30 des meilleurs livres pour entrepreneur
7 raisons pour lesquelles les employés en startup démissionnent