7 raisons pour lesquelles les employés en startup démissionnent

Avoir des idées de startups c’est un bon début, mais il est bien plus important d’être entouré et de travailler avec les bonnes personnes. On ne le répétera jamais assez : le facteur de réussite le plus important en startup, c’est l’équipe !

Il est assez difficile de trouver les meilleurs talents en startup et il est encore plus difficile de les garder.

Nous essayons ici de dresser les principales raisons pour lesquelles les bons employés démissionnent.

1. Vous ne vous préoccupez plus d’eux après leur embauche

Beaucoup d’employés quittent leur emploi parce que leur manager ou patron ne s’intéresse plus vraiment à eux, passé un certain temps. Vous devez vous impliquer personnellement avec les employés afin qu’ils se sentent engagés et connectés à votre entreprise.

2. Ils ne souhaitent pas travailler autant que les fondateurs

Lorsque vous créez votre business, vous vous y jetez à corps perdu et investissez: votre argent, vos ressources et, le plus important, votre temps. Certains fondateurs travaillaient 18 heures par jour, voire plus.

Oui, cela peut être une bonne idée pour que vos rêves se concrétisent, mais les employés que vous avez embauché ne sont pas obligés de faire de même.

Ils ont rejoint votre entreprise pour apprendre et travailler avec créativité; pas pour bosser 12 à 15 heures par jour comme vous.

En startups, de nouveaux challenges ou projets peuvent entraîner des heures de travail supplémentaires. Mais, en tant que fondateur, vous devez comprendre que les employés ont une vie personnelle et une vie professionnelle et que la plupart des jeunes souhaitent vivre de façon équilibrée. Donc, n’en demandez pas trop à votre salarié.

Une recherche de Stanford montre que la productivité par heure diminue fortement lorsque la semaine de travail dépasse 50 heures, et la productivité diminue tellement après 55 heures que vous n’obtenez plus rien de bon.

3. Pas de possibilité d’être créatif

L’une des raisons pour lesquelles les gens rejoignent une jeune entreprise innovante plutôt qu’une grande entreprise, c’est parce qu’ils veulent être créatifs et apprendre de nouvelles choses.

Permettez-leur de voler de leurs propres ailes, tout en fixant certaines limites, mais ne restreignez pas leur créativité !

Les start-ups ont besoin d’employés autonomes et responsables! Offrez-leur donc la liberté de faire des suggestions et de prendre des décisions.

4. Il n’y a pas d’opportunité pour développer ses compétences

Quel que soit le talent de l’employé, il s’attend toujours à développer de nouvelles compétences.

Lorsque vous avez un employé talentueux, il vous appartient de continuer à trouver des domaines dans lesquels il peut s’améliorer . Les meilleurs employés veulent des feedbacks – plus que les moins bons généralement – et c’est votre travail de le faire. Si vous ne le faites pas, vos meilleurs gens vont s’ennuyer et se complaire.

Les startups qui réussissent trouvent des moyens d’aider les employés à développer de nouvelles compétences et leur donnent des responsabilités dans leurs missions actuelles.

5. Quand leur confiance est malmenée

Lorsque les employés sont enjoints à en faire de plus en plus, le ratio valeur créée/rémunération diminue. Lorsque les revenus et les bénéfices augmentent au même rythme que la charge de travail, il est nécessaire de revaloriser les rémunérations.

Les employés savent quand une entreprise se porte bien et s’attendent à être considérés comme des facteurs essentiels de cette réussite. Les entreprises doivent cesser de dire que leurs employés sont leur principal atout tout en les traitant comme de vulgaires produits jetables.

6. Vous n’avez pas une politique de récompense suffisante

Tout le monde aime les compliments, et encore plus ceux qui travaillent dur et donnent tout pour leur société. Les fondateurs de startups doivent, tout d’abord, échanger avec leurs salariés pour savoir ce qui les rend heureux (pour certains, cela sera une augmentation, pour d’autres, une reconnaissance devant le reste de l’équipe) et ensuite, les récompenser pour leur travail bien fait.

Des études ont montré que l’argent n’est généralement pas la principale raison pour laquelle les gens démissionnent, mais elle remonte au classement lorsqu’un employé peut gagner 20 à 25% de plus ailleurs.

7. Ils ne jugent pas leur entreprise mais les dirigeants

Les bons salariés ne quittent pas les entreprises qui ont une bonne culture – elles quittent les managers qui la dirigent !

En tant que fondateur, vous devez surveiller la façon dont vos managers et vous-même traitez vos employés. Cela peut nuire à votre startup et l’impact n’est pas seulement financier : cela affecte également le moral des employés. Bien que cela soit difficile à quantifier, un moral au plus bas entraîne un effet domino qui a un impact négatif sur l’efficacité de toute l’équipe.

Nous pouvons passer du temps à discuter des raisons qui font que les bons employés partent … ou vous pouvez trouver des moyens pour les inciter à rester! Hâte de voir vos commentaires à ce sujet.

Top 30 des meilleurs livres pour entrepreneur
Comment devenir indispensable au travail ?